L’informatique décisionnelle pour quoi faire ?

L’informatique décisionnelle encore appelée business intelligence est un outil technologique dont se servent les dirigeants des entreprises pour prendre des décisions. C’est un outil qui a de multiples fonctions ; lesquelles aident à générer des données pertinentes qui sont exploitées pour des analyses précises, complexes et de grandes envergures dans les entreprises. À quoi sert l’informatique décisionnelle ? Quelles sont les fonctions principales de cet outil ? Découvrez dans les lignes à suivre les réponses à ces préoccupations.

L’informatique décisionnelle pour qui ?

L’informatique décisionnelle est une technologie assez pertinente qui doit être exploitée au sein des entreprises pour faciliter la prise de décision. Ainsi, elle s’adresse plus aux responsables et autres décideurs des entreprises que toute autre personne du maillon des entreprises. Les décideurs exploitent cette solution informatique pour mieux comprendre le déroulement des activités de l’entreprise, de détecter des facteurs de blocage si nécessaires afin de prendre des mesures idoines pour une gestion plus éclairée de l’entreprise. Envie d’en savoir plus sur l’informatique décisionnelle ? Alors, consultez le formadis pour améliorer vos connaissances.

Quelles sont les fonctions principales de l’informatique décisionnelle ?

L’informatique décisionnelle repose sur un ensemble d’outils décisionnels qui sont aussi fournis par l’extraction de données diverses à partir de la base de données de l’entreprise. Pour alimenter cette base, des missions de collecte de données, de traitement, d’analyse et d’interprétation des ont eu lieu. La collecte pour recenser les avis et attentes des clients sur la production et sur la performance de l’entreprise. Une fois ces données collectées, elles sont modélisées et analysées afin d’être interprétées et exploitées pour la prise de décision. L’ensemble de ce processus repose sur un outil appelé ETL (Extract, Transform and Load) et qui dispose des fonctions d’extraire les données dans différentes sources, de les nettoyer et de les charger dans un entrepôt de données.